Toujours en proie à une météo des plus difficile à analyser, la dernière semaine d’Alan ne sera pas de tout repos. Que se passe-t’il dans la tête du benjamin de ce Vendée Globe, à quelques jours du terme de cette aventure humaine hors du commun? On l’a vu avec l’avarie de Coleman Conrad, qui démate à 97% du parcours, rien n’est décidément joué avant la ligne officielle. Il faut rester concentrer jusqu’au bout. Ce lundi à 17h, ETA d’Alan: Samedi 18 février , 12h TU…Mais la météo peut encore jouer des tours au skipper de La Fabrique.